EUH… ! DISFLUENCES

VIDÉO — 2015

07.02.2022  > 30.06.2022 à la Fondation Robert de Sorbon, Paris, exposition "TransmissionS", commissariat Natacha Duviquet-Seignolles

  • "Disfluences" Exposition "Dataffects" @Galerie de l'UQAM, Montréal, 2022

  • "Disfluences" @Galerie de l'UQAM, Montréal, 2022

  • Disfluences, @ Cabinet de curiosités des langues de France, Orléans, 2015

Contrairement à l’écrit, l’oral est parsemé de petites hésitations, répétitions, allongement syllabiques, qui viennent perturber la fluidité de la parole. Ces discontinuités sont appelées « disfluences ». Elles ont pour fonction de faire patienter l’interlocuteur pendant l’élaboration du discours, elles traduisent les émotions, le stress mais aussi le profil sociologique du locuteur…  Elles sont le propre de l’oralité, même les communicants les mieux entraînés ne peuvent y échapper.

À ce jour, les logiciels de transcription automatique basés sur l’intelligence artificielle sont encore peu capables de les prendre en compte, et font de cette particularité humaine une forme de résistance au régime tout numérique qui envahit le quotidien.

Réalisée et montée à partir d’un entretien avec Olivier Baude, directeur scientifique de l’Observatoire des pratiques linguistiques (DGLFLF), la vidéo Euh… ! Disfluences est l’occasion de jouer avec les « ratés » de la parole et les rend perceptibles grâce à un sous-titrage créé à cet effet.

Disfluences, 2015

CRÉDITS

Merci à Labomedia, Olivier Baude et Athéna Dupont.

DERNIÈRES PRÉSENTATIONS

>>> 11.02.2022  > 09.04.2022 à la galerie de l'Uquam, Montréal, exposition "DataffectS", commissariat Nathalie Bachand

>>> 04.07.2018  > 08.07.2018 Exposition "Langues  et numérique" organisée par la DGLFLF et Labomedia à la Folie numérique, Parc de la Villette

>>> 02.06.2017 > 22.06.2017 à l'Espace Jean- Roger Caussimon   Tremblay-en-France

>>> 28.02.2017 > 24.03.2017 dans le cadre de l'exposition Cabinet de curiosités des langues de France - 2 à l'Université d'Orléans - Polytech

>>> 06.11.2015 > 22.11.2015 dans le cadre de l'exposition Cabinet de curiosités des langues de France - 1 au théâtre d'Orléans.