REALITY DUB

INSTALLATION-PERFORMANCE DANS UN BUS — 1999

  • Le bus de "Reality dub", Saint-Quentin-en-Yvelines, 2001

  • "Reality dub" à l'intérieur du bus, Saint-Quentin-en-Yvelines, 2001

  • "Reality dub" à l'intérieur du bus côté public, Saint-Quentin-en-Yvelines, 2001

  • "Reality dub" le generator dans la soute du bus , Saint-Quentin-en-Yvelines, 2001

Reality Dub est un projet d’installation-performance qui prend place dans un autobus spécialement équipé de micros et caméras, il consiste en un remix en direct des images et des sons captés lors d’un parcours en ville. A l’intérieur du bus, le public est coupé de toute perception directe de l’extérieur et assiste à une sorte de « road movie » réalisé en temps réel à partir des images et des sons glanés au passage.

Ce projet multimédia s’inscrit dans une réflexion sur la réalité et sa perception dans l’espace urbain d’aujourd’hui. A l’opposé des simulateurs de vol et autres « rides » de parcs d’attraction qui fonctionnent sur l’illusion et le pseudo-réalisme, l’intérêt de Reality Dub réside plutôt dans les distortions sensorielles entre impressions de mouvement, images et sons. Il s’agit avant tout d’une performance dans un dispositif vidéo-électro-acoustique que l’on pourrait comparer à une sorte de « caverne de Platon » mobile.

Préparation du bus et performance "Reality dub" @ festival Videoformes, 2000

Performance "Reality dub" @ Saint-Qentin-en-Yvelines, 2001

INFORMATIONS

Lors des performances de Reality Dub, nous faisions 3 à 5 voyages-performances par jour, chaque voyage-performance durait 20 minutes pour 8 à 25 spectateurs suivant la taille des véhicules.

PRÉSENTATIONS

Reality Dub a été créé, avec la collaboration du musicien Fred Bigot à Vienne au cours du festival Phonotaktik (avril 1999), puis présenté :
- in Montréal within FCMM (october 99),
- à Clermont-Ferrand dans le cadre du festival Vidéoformes (mars 2000),
- à Saint-Quentin-en-Yvelines (juin 2001).